J’avais donc parlé d’un long week-end, et oui, samedi était également congé, donc levé tôt le matin et départ  pour Oman et plus particulièrement Kutwa, une Oasis référencée dans le « Off-Road », pour rappel le Off Road es LE guide à avoir pour découvrir les Emirats hors des sentiers batus. 

Nous voilà donc parti pour un long trajet. Premier stop à Al Ain pour s’acheter de quoi survivre durant l’après midi dans un mall ou en entrant on tombe sur une patinoire! Et oui, ils sont bien fou ces Emiratis. Après Al Ain, nous arrivons à la frontière Omanaise, il faut remplir de la paperasse pour sortir des UAE et également payer quelques Dhiram, on entre donc dans Oman mais au surprise: pas de poste frontière omanais?! On apprendra par après que celui-ci se trouve une vingtaine de km plus loin mais l’oasis se trouvant avant, nous n’y passerons pas et Théo n’aura pas son cachet d’Oman.

Pour décrire le paysage omanais, c’est assez facile : « il n’y a rien » comme en témoigne la photo ci-dessous.

Rien enfin si, une route asphaltée… et quand celle-ci se termine, cela signifie que vous êtes arrivé…

L’oasis de Kutwa est donc perché dans des colline au milieu de nulle part, on y trouve quelques champs, des dattiers et bien sûr des falaj (couloir d’irrigation). Au début on ne comprenait pas comment l’eau arrivait dans l’oasis. La solution est venu a la fin de la visite.

Arrivé en bordure d’oasis, surprise, on se trouvait au bord d’une falaise rocheuse, creusée par les eaux. Décors impressionnant que cet oasis percher au milieu de ces roches brulées par le soleil et le vent.

Dernière découverte dans l’oasis, une faille rocheuse au fond de laquelle s’écoule une source. Voilà donc d’où vient l’eau de l’oasis, celle-ci est pompée au fond du gouffre jusqu’au point eau du falaj, l’eau commence alors à suivre son chemin parmi les nombreux couloir fermé par des rocher et tissus.

Après 2-3 heures de balades nous prenons la route du retour afin de ne pas arriver trop tard à Abu Dhabi car le lendemain, Alex travaille 😉

Publicités