mai 2008


Ce week-end (pour rappel le vendredi), je suis enfin aller faire un petit tour à Dubaï. J’ai joué au touriste pur et dur en prenant avec moi mon petit guide explorer « mini Dubaï ».

Premier arrêt à Bur Dubaï, le vieux quartier ou se trouve la maison de l’ancien Sheikh Saeed Al Maktoum. Les maisons sont typiques de l’époque mais complètement rénovées.

Balade ensuite dans Bastakiya, qui est un mini village dans la ville composé seulement de maisons de l’ancien temps. Comme on était vendredi (jour de prière) les échoppes étaient fermées. C’était très relaxant de se balader dans les petites ruelles désertes et fort contrasté du Dubaï que l’on peut voir en photo habituellement. En même temps, si on sort de ce rayon de 200m, on se retrouve dans un cartier plein de vie avec des souks et autres magasins.

Après un détour par le souk des tissus, j’ai visité le Dubaï Museeum, c’était intéressant de voir l’évolution de la région durant les derniers siècles. Dans les années 1800, Dubaï n’était vraiment qu’une toute petite ville, après la découverte de réserve pétrolière dans les années 60, le pays s’est fortement enrichi et ce n’est que dans les années 90 que le Sheikh de l’époque a imaginé utiliser l’argent du pétrole pour créer un Dubaï moderne comme on le connait maintenant. 

 

Vers 15h30, je reprends la voiture direction la plage (Jumeira 1 et 2). Balade le long de la côte, il y a pas à dire, malgré la chaleur, c’est toujours un plaisir de se balader le long de la mer. En bon GC, je continue ma visite en me rapprochant de la Burj (pour rappel, déjà la plus haute tour du monde).

Je termine ma journée par un passage devant l’hôtel 7 étoiles le plus célèbre : Le Burj Al Arab. Je nétais d’ailleurs pas le seul photographe 😉 A ce qu’il parait, il y a moyen d’aller boire un verre à intérieur dans l’un des bars mais il faut dépenser pour au moins 200 Dirham (40€)

Retour vers 19h30 à Abu Dhabi pour un repas rapide à l’hôtel et un gros dodo avant une nouvelle semaine… (qui débute bien le samedi! J’ai vraiment du mal à m’habituer, j’ai à plusieurs reprises parlé de lundi au bureau plutôt que samedi)

Ce week-end s’est une nouvelle fois improvisé en une sortie “Off Road” à  la pointe de Oman tout à fait au Nord des Emirats.  Nous avions un week-end de 2jours, nouveauté depuis janvier, un samedi de congé par mois! Béranger et moi avons tout d’abord remonté les UAE jusque Ras Al Khaimah où travaille Thibaut Arnould, sur un chantier de Deme. C’est donc un collègue de Théo et il est sorti en même temps qu’elle.

Nous avons dormi dans sa Guesthouse le vendredi soir et sommes partis pour Oman le samedi matin. Arrivée à la frontière vers 11h30. On paie pour sortir des UAE, on paie pour rentrer en Oman et obtenir une assurance pour la voiture, pas mal de paperasses, on se rend compte de la simplicité des frontières européennes.

Quelques kilomètres plus loin, arrêt en haut d’une colline pour quelques photos de paysages. 

Descente ensuite sur Kaba dans la région de Mussandam. On s’arrête à un petit port et nous négocions une embarcation pour 3 heures pour aller dans les criques. Au début, les locaux étaient un peu rétissants, après une proposition intéressante de payement un pêcheur accepte de nous prendre directement.

 

A l’entrée dans la crique, 2 dauphins nous accueillent, ils passent à plusieurs reprises sous notre bateau. Nous n’avions jamais vu de dauphin d’aussi près!

Notre “capitaine” nous conduit par après autour d’une île dans un endroit qui regorge de poissons. On enfile nos masques et plongeons au milieu des poissons. Ceux-ci ne sont pas très grands mais jolis quand même. A ce qu’il paraît, il y a moyen de voir des requins à certains endroits, mais ce ne sera pas pour cette fois.

 

Nous rentrons après 3 bonnes heures de balade des plus dépaysantes. Après 4h de trajet, nous sommes de retour à Abu Dhabi, un nouveau week-end bien rempli se termine…

 

J’ai profité de mon jeudi après-midi de congé pour découvrir un peu mieux mon lieu de vie.

Nous avons tout d’abord été voir l' »Abu Dhabi cityscape » qui avait lieu ces trois derniers jours sur Abu Dhabi et présentant tous les futurs projets dans la région. Ce qui est sûr, c’est que les GC’s ne manqueront pas de travail dans les prochaines années ici! Il n’y a qu’environ 30% de ce qu’ils veulent faire qui est construit à l’heure actuelle.

La corniche

Après, j’ai fait mon premier tour d’un Mall, le Marina Mall se trouvant sur l’île en face de la corniche près du célèbre hotel « Emirates Palace ». Alors que ceci m’a été décrit comme un petit mall, je fus déjà bien perdu au milieu de tous ces magasins (un peu toutes les marques + carrefour + ikea…)

 

mon hotel a gauche du Sheraton

Ci-dessus, la photo de mon hôtel, c’est l’hôtel à gauche du Sheraton avec le carré sur pointe dans le haut au centre.

Enfin, j’ai terminé après un bref retour à l’hotel par une petite balade sur la Corniche au bord de l’eau où j’ai profité du moment pour faire quelques photos d’Abu Dhabi et du coucher de soleil

coucher de soleil sur la corniche

 

 

Je suis donc sur un chantier sur Abu Dhabu, plus précisément sur Yas Island, une île semi-artificielle qui accueillera un circuit de Formule 1, un parc à thème Ferrari, une marina, des hotels, des villas,… Sur cette île Six Construct (filiale de Besix aux Emirats) est en charge de la construction d’une vingtaine de ponts et  du parc à thème Ferrari.  Vous pouvez trouver plus d’info sur www.yasisland.ae.

 

 

C’est sur ce dernier que j’ai été mis. On pourrait comparer ce parc à théme à un Walibi couvert, en effet, tout le site (9ha) sera couvert par une toiture unique rouge plus ou moins en forme de F1. Pour le moment, nous bétonnons les trois dalles qui composent le site et des échaffaudages sont placés pour démarrer la toiture. Le grand piquet central est une attraction de type Dalton terror. Le but est que la couverture du site soit finie au moment du grand prix de F1 en septembre 2009 (le client espère que tout soit terminé pour ce moment là mais j’y crois pas beaucoup). Circuit dont vous voyez le virage à épingle (avec un bâtiment à l’intérieur du virage) sur la photo ci-dessous.

Vue sur le futur circuit de F1

 

Sur le chantier, je suis en charge des “Boxes”. C’est à dire de tous les bâtiments intérieurs (19) qui accueilleront chacun une attraction.  Il y aura également quelques attractions en “pleine air” (signifie juste couverte par la grande toiture).  Pour vous faire une idée, une box est par exemple un grand cinéma, ou une piste de karting, un simulateur de course….  Pour vous donner une idée des tailles, ces bâtiments  feront de 8 à 23 m de haut et des surfaces de parfois plus de 3500 m2. Genre, plusieurs de ces bâtiments sont plus grand que mon chantier d’appartement. La différence, c’est que ce sont le plus souvent de grande “boîte vide”.

Vue sur les dalles et l'attraction centrale

 

 

Les quelques photos ci-jointes vous montre l’état d’avancement des travaux, la dalle underground est presque terminée, la dalle mezzanie est bien avancée et la plaza (3ème dalle, 2ème étage sur laquelle viendront les boxes) en est à ces débuts.

Ci-dessous, une petite liste des choses insolites ou simplement inhabituelles vécus durant ma première semaine aux UAE :

Les routes principales des villes ont minimum 4 bandes et les autoroutes jusque 7 bandes, le nombre de barrière d’autoroute abîmée à cause d’un crash montre la qualité des conducteur ici. (J’ai déjà hélas vu les conséquences d’un crash frontal entre un bus et une voiture en allant au chantier…)

Des gens traversant au milieu de l’autoroute ou faisant du stop au milieu de nulle part sur celle-ci

Le plein d’essence à moins de 10euros.

Quelqu’un qui vient vous servir du thé et de l’eau durant toute la journée de travail, bien pratique pour ne pas oublier de boire et éviter de se déshyraté.

Des chameaux au milieu de la route.

Je ne sais pas si c’est “insolite”, mais le nombre de construction gigantissime en cours.

Les voitures bien parquée sur la plage au bord de l’eau.

Moins drôle… Les rues des villes sont plus propre que la nature sauvage…

Mon premier week-end aux Emirats n’aura pas consité à visiter Abu Dhabi ou Dubaï. Béranger m’a proposé de l’accompagner avec Ruben (un néerlandophone travaillant sur SSF, chantier Sixco voisin au notre qui consiste en la construction d’une vingtaine de ponts) pour Hatta Pool dans Oman à la frontière des UAE.

 

Les Hatta Pool

 

Nous partons donc jeudi vers 17h après quelques courses, vers 20h on arrive à Hatta, il nous reste 10km jusque Hatta Pool mais impossible de trouver la route! Pas de panneau de signalisation, la population qui ne nous comprend pas… Finalement, avec quelques gestes, nous trouvons le chemin et rentrons dans Oman par une route en terre dans un état acceptable ne faisant pas trop souffrir la Lancer de Béranger. Nous comprenons tout de même pourquoi tant de gens  ont des 4×4.

 

A proximité du site, nous trouvons un endroit qui nous convientpour poser la tente. Barbecue et soirée étoilée avant de tomber de sommeil. La nuit ne fut hélas pas aussi calme que nous l’aurions voulu. 3h, une jeep passe et repasse en faisant vrombir son moteur à côté de la tente. 5h, des raffales de vents font s’envoler la toile suppérieure de la tente. Vers 7h, il commence a faire chaud, nous nous levons et commençons la visite du site. Comme le montre les photos, c’est fort aride et comme dirait Béranger c’est plus Hatta flaque que Hatta Pool… Ruben se lance quand même dans un petit plouf dans le seul endroit un peu profond.  Nous fûmes donc un peu déçus par rapport à l’attente mais surtout choqués par la saleté qui règnait sur le site, c’était une vrai poubelle, les gens ayant jeté bouteilles, cannettes, pots en plastiques…. Et cela alors que les rues des villes sont on ne peut plus propre!

 

 

Vers 10h, ça chauffe fort, on reprend la route. On fait un petit détour pour voir un petit barrage. Arrivé au dessus, on se demande son utilité… (voir photo ci-dessous.

 

barrage

 

Sur la route pour Hatta, une rencontre non commune nous attend:  des chameaux sur la route.  Des panneaux d’indication nous prévenaient pourtant de la chose.

panneau routier

 

les chameaux

Nous rejoignons par des routes de montagnes Jumeira sur la côté Est des UAE dannant sur  la mer de Oman. Rien d’exceptionnel, nous reprenons notre route vers Dubaï, arrêt dans un village pour le Friday Market. Arrivée vers 14h à la plage au Sud de Jebel Ali, à la frontière de l’Emirat de Dubaï et d’Abu Dhabi.  La majorité des gens viennent à la plage en voiture (4×4), ce qui signifie : Arrêter sa voiture au bord de l’eau pour ne pas devoir marcher sur le sable bouillant et pouvoir lorsqu’on arrive et repart s’amuser avec son 4×4. Température de l’eau autour des 27°, un air de vacance règne.

 

plage

 

Vers 16h30, on rentre sur Abu Dhabi pour une bonne douche avant un resto entre collègues (à 7) au Sheraton avec buffet à volonté pour la modique somme de 110 Dirham.  Ce chouette repas durant lequel on swichait du français au néerlandais et à l’anglais termina mon premier week-end aux UAE.

Un week-end bien rempli, le prochain sera plus calme ou plutot plus traditionnel avec un petit tour de découverte de Dubaï.

 

 

Le parc à thème Ferrari.

Premier jour aux Emirats. Après qu’on m’ai dit en début de journée que j’irai à Dubaï sur le tramway, on m’a finalement envoyé sur Abu Dhabi sur le parc à thème Ferrari qui se trouve à côté du nouveau circuit sur lequel le grand prix des Emirats doit avoir lieu en septembre 2009!

Plus de nouvelle prochainement avec des photos cette fois 🙂